Explications

Explications_Allergies_Crustacés_Allergies_Alimentaires_association_1

Explications sur cette allergie

Des réactions et des produits allergènes variés 

Les crustacés peuvent être à l’origine de réactions diverses : allergies alimentaires vraies, mais aussi fausses allergies alimentaires car, comme pour le poisson, ce sont généralement des aliments riches en histamine ou provoquant une libération histaminique chez le consommateur. 

Les crustacés font partie de la classe des arthropodes et sont le plus souvent aquatiques. Ils comportent six sous-classes dont la plus importante est celle des molacostracées (crabe, homard, crevette, …).

Les principaux crustacés impliqués dans les allergies alimentaires sont la crevette, le crabe, la langouste, le homard, la langoustine, l’écrevisse, l’araignée de mer et le tourteau. Ces espèces possèdent en effet des allergènes puissants qui résistent à la chaleur.

Allergène responsable 

Le principal allergène mis en cause est une protéine musculaire thermo-résistante, la tropomyosine. On la retrouve dans tous les crustacés, d’où de fréquentes réactions croisées entre les différentes espèces de crustacés.

Une autre protéine, présentant de nombreuses similitudes structurales avec la tropomyosine, a été retrouvée dans les mollusques, provoquant ainsi des réactions croisées avec les crustacés et certains poissons. 

On peut également assister à des réactions croisées entre crevette et crabe et entre homard et langouste.

Réactions aux crustacés 

En règle générale, les réactions aux crustacés sont des IgE dépendantes. 

Les personnes allergiques au poisson et aux fruits de mer n’ont pas nécessairement à éviter l’huile de poisson. 

Les huiles de poisson vendues sur le marché sont généralement suffisamment raffinées pour en retirer toutes les protéines susceptibles de provoquer des réactions allergiques. Toutefois, il convient de consulter un allergologue avant de consommer un aliment préparé avec de l’huile de poisson.

Réactions croisées

L’allergie au homard se traduit par des symptômes analogues à ceux des allergies à la langouste et à la crevette.

 Il existe des réactions croisées entre homard, crevette, crabe et même entre mollusques.

Avec la crevette et le homard, la langouste est le chef de file des crustacés. 

Si les sensibilisations croisées sont fréquentes entre les différents types de crustacés (surtout entre la crevette et crabe), elles le sont en revanche beaucoup moins entre crevette et langouste.

Allergie aux crevettes 

Des cas d’anaphylaxie induite par l’ingestion de crevette peuvent couramment survenir. 

Le simple contact (manipulation de crustacés frais) avec les crevettes peut provoquer des symptômes allergiques.

Leur odeur (comme chez le poisson) peut suffire à déclencher des réactions allergiques,  voire même l’inhalation de vapeurs de cuisson contenant l’allergène, ce qui est le cas des crevettes pour lesquelles les particules allergéniques sont volatiles. 

Les allergies au travail sont fréquentes.

Un cas d’allergie respiratoire à des crevettes grillées a été rapporté chez une jeune femme qui, bien que se sachant allergique aux crevettes et autres fruits de mer, en avait donné à son animal de compagnie sans se douter que son allergie se manifesterait par simple contact.

Des différences antigéniques existent entre la crevette blanche (cuite, elle devient rose) et la crevette grise.

Symptômes de l’allergie aux crustacés 

Les symptômes les plus fréquemment rapportés sont de type rhinite, troubles intestinaux, urticaire, asthmeet plus rarement choc anaphylactique. 

Ces aliments peuvent également provoquer des réactions allergiques par inhalation, lors des périodes de culture des fruits de mer, ou bien par la vapeur de cuisson.

Les allergies professionnelles aux crustacés représentent un problème important dans les régions où la principale activité industrielle est celle des produits de la mer.

L’allergie aux crustacés touche 2% des enfants en France

3% des adultes français souffrent d’allergie aux crustacés

18 millions de personnes, dont 12 millions de rhinites allergiques et 3 millions d’asthmatiques

Une personne sur trois ne serait pas soignée par ignorance de son allergie

L’allergie croisée peut également avoir lieu au sein du groupe alimentaire, comme par exemple les crevettes et les crabes, les homards et les langoustines